Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
nosamisleshommes.over-blog.com

Récit de rencontres avec les hommes sur les réseaux sociaux

L'air de rien

L'air de rien

Voilà plusieurs années maintenant que je navigue sur un site spécial. En voulant renouer avec mes jeunes années, pour fêter aussi ma liberté de femme célibataire, je me suis inscrite sur un site pour libertins. Au moins les hommes y assument leurs envies de sexe avec chacun leur style. Sur les sites dits traditionnels, certains avancent à couvert au départ puis vous draguent sans manières. Il y a ainsi plus de respect de l'autre globalement chez les libertins. Parmi mes nombreux contacts, des amants potentiels me suivent, viennent visiter mon profil régulièrement. L'un d'entre eux est venu dès les premiers jours. Son profil laissait entrevoir des compétences en massage. Mon péché mignon. Plutôt agréable en photo. Sans que je ne sache trop pourquoi, je n'avais pas accroché jusque là. Juste quelques mots, puis j'étais partie vers d'autres aventures. Il y a quinze jours, il réapparait dans la liste de mes visiteurs. Hasard du timing, j'étais un peu en froid avec mon complice favori du moment.  Pas assez assidu à mon goût. J'ai besoin de communiquer souvent, surtout avec lui. Il me surprend, me fait rire. Il est mon homme précieux. Dans ces cas-là où il ne me nourrit pas assez, deux solutions. Soit je me morfonds, soit je cherche ailleurs ce que je n'ai pas. Il se trouvait que j'étais dans l'esprit d'ouverture à autrui. Je commence à discuter, plutôt agréablement. De fil en aiguille, jour après jour nous correspondons régulièrement. Même si je ne suis pas totalement convaincue par les échanges, un soir, je craque et lui propose de venir à ma rencontre. J'ai fortement envie de me faire masser. J'apprécie qu'il pose la condition que rien n'est obligatoire. Que nous vivrons ce que nous avons envie, en fonction du feeling. Peut-être seulement un apéro partagé. Peut-être plus. Pleinement rassurée, je lui donne donc rendez-vous à mon home sweet home. Il arrive à l'heure dite, une bouteille de prosecco à la main. Il a bien la bouille des photos, se révèle plus mince que je ne l'imaginais. Et très volubile. Nous parlons beaucoup, de notre vie, de nos boulots, de nos rencontres. La soirée se déroule tranquillement. Et le désir monte peu à peu. Ce n'est pas une évidence au départ, juste un lent processus de séduction. Les gestes se font de plus en plus intimes, une main frôle ma cuisse.... puis une deuxième. J'en profite pour découvrir son anatomie au travers de sa chemise. Il est musclé comme j'aime ! Fin, réactif. Au premier baiser échangé, qui se prolonge, je sens nos sensualités compatibles. Un vrai baromètre qui me trompe rarement. A partir de là, tout s'enchaine. Il me prend dans ses bras, m'enlace, j'adore ça. Il est à mon écoute sensuelle. Je sens son envie de me procurer du plaisir. Et il s'y acharne le coquin ! Ses doigts et sa bouche sont magiques, je trempe mon lit comme rarement. Lorsqu'il me pénètre, toute défense est tombée. Un ballet des corps s'ensuit longuement. Nous passons par des positions que je n'avais point testé de longue date. Tout est bon. Et je n'arrête pas de gicler de plaisir... quel bonheur ! A la fin de ce round sexuel, il se positionne derrière moi et m'enlace tout en continuant à me caresser. Je flotte à demi éveillée. Quel amant ! Aujourd'hui je surfe encore sur cette belle énergie échangée. Reste une envie, me faire masser par ses soins. J'avais fantasmé ses mains, et compte bien tester ce que je perçois comme une compétence indéniable. Qui a dit que j'étais une gourmande impénitente déjà ? 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article